L’artiste mondial à Attersee

La découverte d’Attersee par Gustav Klimt en tant que refuge face à la fraîcheur estivale débuta presque 50 ans après la première vague touristique dans cette région durant l’été 1900. A la quête d’endroits paisibles propices au repos et à l’inspiration artistique, il trouva ces derniers au bord de son lac de prédilection à   Attersee.

A l’occasion du 150ème anniversaire de l’artiste de l’Art nouveau le 14 juillet 2012, le centre Klimt ouvrit ses portes, et ce pas dans n’importe quel lieu mais dans la prestigieuse allée du château de Kammer-Schörfling peinte à multiple reprises par Klimt.

L’exposition permanente avec son propre cinéma se veut être la devise d’un message ardent que Gustav Klimt (1862-1918) a marqué en 1901, séjournant dans la grande ville torride de Vienne, sur une carte postale destinée à Emilie Flöge à Attersee : « Je désire l’au-delà comme jamais ». Au vu de ses liens de parenté avec les familles Flöge et Paulick, Klimt, qui a célébré en 2017 son 155ème anniversaire, est volontiers en leur compagnie à partir de 1900 au vu de la fraîcheur estivale à l’écart de la grande ville dans leurs domiciles d’été, c’est-à-dire dans le Bräuhof de Litzlberg, à compter de 1908, dans la villa Oleander à Kammer ainsi qu’à partir de 1914 dans le sud du lac à Forsthaus, Weißenbach, sans oublier la villa historique Paulick à Seewalchen.

Le centre Klimt dispose d’un cinéma, d’une boutique, d’un café et s’est établi depuis lors comme point de rencontre attrayant aussi bien pour les visiteurs régionaux que pour les hôtes internationaux !


~ Dossier du centre Klimt de 2018